Suivez-nous

Adresse

Association ESPACE DES SENS

12 rue ABBÉ GIRARD

63000 CLERMONT FERRAND

Contacts

Direction artistique           Olivier Lefrançois

olivier.lefrancois91@gmail.com    06.71.48.72.64

Administration                ClĂ©mence Richer

direction@gonnabegood.fr       06.63.15.96.85

COMPAGNIE ESPACE DES SENS

Espace des sens

Espace des Sens. L'ensemble de ces mots porte en eux-mêmes les grands axes de travail de la compagnie. L’espace c'est à la fois l'espace qui nous entoure et celui qui nous relie. Cet espace où se font des actions, où s’illustrent des besoins de s’exprimer. C'est aussi le mouvement dansé qui se projette dans l'infini. Ou celui d'un espace interne qui construit un chemin à l'intérieur de soi pour grandir. C'est la trajectoire parfois directe, parfois sinusoïdale pour aller vers un objectif... Sens signifie perception. Elle est propre à chacun, elle est dans l'instant une réalité sur laquelle on peut s'appuyer. Il signifie aussi le sens symbolique, le pourquoi on fait ce métier, le pourquoi...
Mes spectacles traitent de l'ancien et de son rĂ´le dans l'Ă©ducation, la sociĂ©tĂ©, l'histoire... De la culture hip-hop dans son rĂ´le fĂ©dĂ©rateur et de ces notions de mĂ©tissage... De la similitude entre la femme et l'homme noir dans ses combats historiques pour ses droits... Du sans domicile fixe... De la schizophrĂ©nie... De la barrière Ă  faire tomber entre le spectateur et l'artiste...La compagnie a toujours dĂ©fendu Ă  travers des actions culturelles le droit Ă  l'expression pour tous ; actions dans des centres de dĂ©tention, en psychiatrie, en long sĂ©jour Ă  l'hĂ´pital, dans des instituts mĂ©dico-spĂ©cialisĂ©, des maisons de l'enfance, des maisons de retraite...Elle a accompagnĂ© des actes crĂ©atifs de chorĂ©graphes dans des Instituts Français en Afrique : Tchad, GuinĂ©e Équatoriale et Ă  l'École des Sables.

La compagnie pratique des ateliers dans le cadre hospitalier, IME, dans des conservatoires, des maisons d’arrêt depuis de nombreuses années.
Des actions culturelles avec les interprètes autour des créations en cours sont régulièrement proposées.
La compagnie propose des répétitions publiques de ses créations avec des temps de discussion afin de faire se rencontrer les publics et les arts. Les modalités de ces interventions et échanges artistiques se définissent, à chaque fois, avec les lieux d’accueils.

Olivier Lefrançois

Danseur, chorégraphe et pédagogue.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il a obtenu le diplôme d’état en danse contemporaine et le diplôme de formateur de formateurs en « AFCMD » (analyse fonctionnelle du corps dans le mouvement dansé) au Centre National de la Danse.

En 2012, il participe au film « Approches somatiques et création artistique sur l’AFCMD » avec Odile Rouquet.

En 2013, le CCN de La Rochelle, en partenariat avec le CESMD de Poitou-Charentes, lui commandent des écrits sur les différentes esthétiques de danse hip- hop en France.

Il enseigne l’analyse fonctionnelle du corps dans le mouvement dansé et les modes de compositions à la Juste Debout School et au Centre de formation Rêvolution du chorégraphe Anthony Egéa à Bordeaux, à l’école d’Anne Marie Porras et à l’école James Carles (pour le DE jazz et contemporain) à l’université de Corse(DE Jazz), au CND de Pantin (formation des 200h au DE contemporain), à Poitiers dans la formation pour les formateurs spécialistes en AFCMD.

En 2008, il crée « O. KESKIA », puis en 2010 « Prière de Femme » une commande d’Act’art 77 pour le Festival Hoptimum. Puis suivent les créations, « Conférence dansée » (2011), «Qu’en sera-t-il d’hier-Paroles d’anciens » (2013). En 2015 il crée « Be a boy n’est pas l’homme que je suis », projets soutenus par le CCN de la Rochelle, le CCN de Créteil, par la Drac Ile de France et le Centre de danse du Galion à Aulnay-sous-Bois. La même année il intègre la compagnie Karma Dance Project comme chorégraphe et interprète et co-écrit "Entre d'eux".

En 2016 il co-écrit avec Kalouf (graffeur) la performance « Trace, empreinte et écriture .

En 2017-2018 Il co-écrit avec la musicienne Elise Escarguel le spectacle Totem. Il participe au nouveau film d’Odile Rouquet. Il écrit pour le CCN de La Rochelle le livre de la transmission à la création.

 

Sa première rencontre avec la danse remonte à 1983. Il crée sa première compagnie de danse hip-hop « XYZ » en 1988 et jusqu’en 2000, exerce cette danse principalement dans l’événementiel et à la télévision.

En parallèle, il est interprète pour des compagnies de jazz (Claudette Walker en 1988 et René Deshauteur en 1992/1993), de danse contemporaine (Jean-Michel Agus en 1994), des opéras en danse néo-classique et contemporaine, sur les scènes de Covent Garden, de l’Opéra Bastille, du Théâtre du Châtelet.

Il met en scène plusieurs pièces parmi lesquelles « Racine » des Wanted Posse et « Buanattitude » de Junior Bosila, «Globe trop tard », Phase T, le solo de Michel Onomo dit Meech. Il assiste également les chorégraphes Bouba Landrille Tchouda (compagnie Malka), Bintou Dembélé (compagnie La Rualité), Sébastien Lefrançois (compagnie Trafic de Styles) et Farid Berki (compagnie Melting Spot). Il est également interprète pour Melting Spot...

Création gratuite et facile

Créer un site